Erik Stouff Ludvigsen

Email: useamesky@hotmail.com

Les installations de fils sont devenues une structure de base dans mon travail. Je suis moitié norvegien et moitié français, ce qui me donne un repère naturel dans les deux cultures. Ceci est un élément important dans ma nécessité de tirer des liens entre les deux cultures.

Ces réseaux de fils sont aussi importants dans le modelage de l’espace. Je peux tirer des fils entre différentes connaissances pour les lier l’un à l’autre. Les fils peuvent être tirés dans tous les sens, aussi bien politiquement, scientifiquement, historiquement qu’ artistiquement. Cette structure me donne la possibilité de surélever ma perspective, pour que je puisse voir un nouveau paysage de loin et de près. La supervision et les détails sont reliés par les fils. Ce n’est en aucun cas une structure définitive, mais une toile qui sans cesse est renouée par des nouveaux fils, mais les fils sont aussi coupés.Certains fils sont grands et massifs, d’autres sont fins, flexibles et presque invisibles. Ils doivent s’adapter à l’espace, le mouvement et le temps. Dans les noeuds, des nouvelles images sont formées. La tension et les vibrations dans les fils décident de l’intensité transmise.

Ceci est ma manière de sentir et de participer à des images qui appartiennent à mes racines, tirer des fils là où il y a des ouvertures entre les images pour en faire de nouvelles.

 

Comme la culture grecque classique est la racine principale de la culture européene, c' est normale pour moi de la comparer à mes racines. L’homme à toujours utilisé la mythologie pour donner une image à sa pensée.

La mythologie est ancrée dans notre culture. Les images se développent si elles sont cultivées. Par «cultivées», je veux dire utilisées et entretenues (comme une plante) de telle manière que de nouvelles images peuvent naître des anciennes. Au fil du temps une telle image va grandir, se transformer, créer des nouvelles perspectives et donner une nouvelle énergie à la culture.

 

Mon point de départ avec ces installations sont les fils que je tire entre la mythologie grecque et nordique. Dans les deux mythologies je trouve des images qui se ressemblent.

 

Le mythe parle de trois déesses. La première tisse les fils, la deuxième les tend dans l’espace, et la troisième les coupe. Chaque fil est une âme et quand un fil est coupé, la personne meurt. Dans le mythe grec on les appelle les «Parthes». Dans le mythe nordique ce sont les «Nornene» qui tissent les fils de Wyrd (la toile).

 

Les installations sont une manière de matérialiser un fragment de cet espace avec la toile où les fils sont tendus.

 

Il est, par exemple facile de tirer le lien entre l’installation des fils et la toile d’araignée ou internet. Chez les Indiens il existe des mythes sur des talismans -toile, qui auraient la fonction d’attraper les rêves et les cauchemars.

A travers mes séries il est important pour moi de tirer des liens à différentes cultures pour trouver des ressemblances et comparer les modes d’expressions. Ensuite je tire le liens entre des événements contemporains.

Savoir et saveur ont la même étymologie en latin.

 

 

Email: useamesky@hotmail.com

Erik Stouff Ludvigsen Copyright © All Rights Reserved